Introduit par Cécile Chopard, tête de liste, et Christine Pachot, colistière, facilité par les membres de la liste, notre deuxième atelier citoyen, centré sur la démocratie participative, a eu lieu hier soir.

Plutôt que de longs discours, nous avons choisi d’expérimenter la démocratie participative “grandeur nature” sous un format de débats contributifs pour commencer à co-construire notre nouveau projet urbain.

Une centaine de personnes étaient présentes pour vivre la démocratie en direct, dans le calme et le respect mutuel, permettant de produire des idées et projets tout à fait concrets pour les 6 ans qui viennent. Mais ce n’est qu’un début : le débat continue sur notre page Facebook et notre site internet et surtout, il va continuer après le 15 mars, mais en vrai, avec vous, dans vos quartiers, au plus près de vos préoccupations de tous les jours.

La démocratie participative chez Viroflay c’est vous !, ce n’est pas un concept, c’est notre ambition collective.

Présentation de Christine Pachot

Discours d’introduction de Cécile Chopard

Bonjour à toutes et tous,

Nous sommes heureux toute l’équipe de Viroflay c’est Vous ! de vous recevoir ce soir à ces premiers ateliers citoyens.

Le format de cette rencontre n’est pas habituel comme vous avez pu le voir en vous installant à ces tables… Nous avons construit un format de réunion qui correspond au thème de la soirée. Nous allons vivre avec vous une expérience nouvelle, un peu surprenante sans doute, de démocratie participative.

Je m’appelle Cécile Chopard, je suis tête de liste de Viroflay C’est vous !, une liste centriste qui rassemble des Viroflaysiens et Viroflaysiennes de formation et de profils divers, des personnalités ouvertes, engagées, avant tout réunies autour d’un projet partagé. Les membres de l’équipe qui animent cette soirée vont se présenter à vous, mais avant cela je souhaite détailler les grands axes de notre projet, celui qui nous rassemble dans une liste nouvelle et celui qui nous rassemble aujourd’hui avec vous.

Le premier axe de notre programme est en lien avec le thème de cette soirée.

Un grand nombre d’habitants et d’habitantes de Viroflay, ont exprimé, auprès des colistières et colistiers, le besoin d’une plus grande transparence de l’action publique. Le besoin que les objectifs municipaux soient partagés, que l’information soit libre d’accès, que les résultats de l’action publique soient évalués et que cette évaluation soit présentée annuellement à la population.

Nous Viroflay c’est vous !, exprimons également l’ambition que les projets de la ville soient dans l’avenir construits pour tenir compte des besoins de tous en organisant la consultation du plus grand nombre. Et chaque colistier, colistière portera cette mission de façon prioritaire sur son champ de délégation pendant la durée du mandat.

Revenons sur le thème de la communication. Samedi encore sur le marché certains Viroflaysiens ou Viroflaysienne me disaient : «mais pourquoi changer ? lorsque j’ai besoin d’une information je m’adresse au Maire, j’ai son numéro de téléphone, nous sommes voisins et puis le Maire je lui donne un mandat pour 6 ans et après il fait ce qu’il veut : j’ai confiance en lui, nous étions à l’école ensemble.»

Nous Viroflay C’est vous ! pensons que cela doit changer. Parce que donner l’information à tous et toutes est une mission de service public, parce qu’informer donne sens à l’action public. Informer c’est la garantie d’une implication citoyenne.

Organiser une information facile d’accès, à ceux qui jonglent entre responsabilités familiales et professionnelles, aux jeunes qui découvrent la vie citoyenne, à ceux qui sont moins à l’aise avec les outils numériques, c’est le seul moyen pour que Viroflay garde son esprit village et ne devienne pas progressivement comme beaucoup de villes à la périphérie des grandes Métropoles, une ville « endormie et banale ». Une ville où les habitants consomment du service, mais ne s’impliquent pas car le pouvoir semble « réservé » à quelques édiles locaux.

Communiquer enfin c’est accepter de partager l’évaluation de son action par rapport à un objectif fixé à 2, 5 ou 15 ans.

Mais pour évaluer une trajectoire, un chemin pour arriver à son ambition … encore faut-il avoir une ambition, un projet de ville. Et là nous arrivons au deuxième grand axe de notre programme de liste. Quel est le projet pour Viroflay ? Savons-nous aujourd’hui ce que la ville ambitionne ?

Je suis allée à la présentation des orientations budgétaires lors du conseil municipal du 23 janvier puis à la présentation publique du budget la semaine dernière. Je pensais trouver des réponses car une ambition implique des choix budgétaires, une répartition par priorités. Or quand bien même le projet existerait, il n’est apparemment pas traduit dans le budget…

Nous Viroflay c’est vous ! voulons construire un projet de ville qui permette à Viroflay de réaffirmer ses valeurs et son identité dans un environnement plus large, de négocier des coopérations avec les villes limitrophes et l’agglomération Versailles Grand Parc, de proposer des actions conjointes et concertées qui démultiplient les services aux habitants. Il faut coopérer pour dépasser l’émiettement des compétences territoriales.

Ce projet visible et concerté sera la feuille de route pour les 15 ans à venir d’une ambition collective pour Viroflay, porté par un Conseil municipal compétent, en coopération avec les citoyens, les partenaires territoriaux et les partenaires privés.

Le projet de ville apportera des réponses ordonnées aux questions du quotidien, comme les services apportés aux séniors, le projet culturel, sportif, l’accueil des enfants en périscolaire, le développement urbain de la ville et validera un projet de développement maîtrisé et respectueux de l’environnement.

Ce projet de ville va inscrire la ville de Viroflay dans un modèle écologique exemplaire. Et c’est le troisième axe de notre programme.

Nous avons la conviction que la ville de Viroflay, sous l’impulsion de ses habitantes et habitants et d’un fort tissu associatif, peut porter une ambition plus grande que le simple respect des lois et réglementations en vigueur sur, par exemple l’isolation des bâtiments ou la qualité de l’air intérieur.

La transition écologique est une évolution vers un modèle de développement durable qui renouvelle nos façons de consommer, de produire, de travailler, de vivre ensemble afin de répondre aux grands enjeux environnementaux, ceux du changement climatique, de la rareté des ressources.

Chacune des actions communales, réfléchie sous l’angle de sa performance environnementale, peut aboutir à des solutions concrètes, efficaces et pragmatiques. Je citerai pour exemple, mais la liste est longue : privilégier les circuits courts pour la restauration scolaire, aménager les espaces publics pour que les cheminements piétons soient agréables, sécurisés et avec des zones de repos conviviales.

Le quatrième axe du programme est celui de la ville pour tous. Une ville équitable, qui œuvre chaque jour pour l’égalité de l’ensemble de ses habitants, solidaire avec celles et ceux qui affrontent les difficultés du quotidien.

La liste Viroflay c’est vous ! porte la conviction que la municipalité a un rôle à jouer dans le développement d’une offre de logements à prix accessibles. Des logements en accession ou en location permettant à nos jeunes de trouver à se loger sur la ville et aux travailleurs aux revenus modestes de travailler, vivre, apporter des services aux habitants.

Nous souhaitons que les plus âgés puisse vieillir chez eux, encouragés à participer à la vie de Viroflay, grâce à la création de lieux de rencontres intergénérationnels. Nous souhaitons les accompagner dans leurs démarches quotidiennes en proposant des formations au numérique et un accompagnement, par exemple pour trouver les aides financières aux travaux d’adaptation ou de rénovation énergétique de leur logement.

Pour autant l’argent public est rare et précieux, pour construire ces projets solidaires, ambitieux dans le cadre de l’éducation, de l’inclusion, de la solidarité intergénérationnelle, de l’animation de la ville pour et avec les jeunes, il va falloir être imaginatifs et créer de nouvelles coopérations avec les partenaires de l’action sociale, avec les collectivités voisines et les associations.

Nous allons travailler à l’optimisation des équipements existants, pour leur permettre d’accueillir de nouveaux usages. Ce que j’appelle le foisonnement des lieux : lieux de vie culturelle, mais également lieux de rencontres associatives, et pourquoi pas lieux de télétravail ou des services de demain.

Ce programme va s’enrichir des apports citoyens. Comment mettre en place les outils pour collecter et traiter les besoins des usagers de la ville ? C’est le thème de notre soirée.

Nous resterons après les ateliers, mes colistières, colistiers, et moi pour répondre à vos questions.

 

Discours de conclusion

Merci à toutes et tous pour la richesse de nos échanges,

Nous avons collecté les fiches que vous avez complété, nous avons fait la synthèse tout au long de la soirée de vos propositions : tous les sujets évoqués et les propositions méthodologiques seront publiés sur le site internet et page facebook.

Vous pouvez également poursuivre les débats sur le site ou sur la page FB. Toutes les contributions seront intégrées à la réflexion de l’équipe Viroflay c’est vous !.

Viroflay c’est Vous ! s’engage dès le début de son investiture à proposer ateliers et concertations en vue de définir les dispositifs de démocratie participative à mettre en place : communication par affichage, par le biais de plateformes interactives, création d’une salle des projets à la mairie, conseils de quartier, conseil des jeunes,…

Nous vous invitons à notre prochaine réunion publique mardi 10 mars 2020 à 20h salle Dunoyer de Segonzac.

Bonne soirée à tous.

Cécile Chopard