Courrier adressé au Maire de Viroflay le 29 avril 2020 🚴‍♂️

Mobilités douces et aménagements après le déconfinement

Monsieur le Maire,

Dans le contexte de crise sanitaire que nous vivons aujourd’hui et qui mobilise en première ligne les élus municipaux, il nous semble important de vous apporter un soutien sur un sujet d’aménagement local sur lequel vous avez décidé de ne pas axer en priorité vos efforts.

En effet il nous apparait de façon inéluctable que les modes de transports quotidiens des concitoyens de Viroflay et des Yvelines seront réinterrogés lors du déconfinement. Les salariés habitant à Viroflay et dans les communes voisines qui pourront privilégier un mode de transport individuel et alternatif aux transports en communs le feront, reportant un flux de véhicules motorisés et cyclistes important sur les principaux axes de la ville. Le vélo devient, notamment en cette période de printemps, une ressource indispensable, selon les recommandations du CEREMA (centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement).

Les utilisateurs réguliers des modes de transports doux pourront reprendre leurs habitudes de déplacement dans un environnement certes plus dense, du fait de l’augmentation des véhicules individuels, mais maîtrisé. Ce ne sera pas le cas des utilisateurs occasionnels et/ou nouveaux, à qui il est nécessaire de proposer des pistes cyclables dédiées, élargies et continues sur les axes principaux et sécurisées. Et sur ce point, la coordination avec les communes voisines est nécessaire.

Attentifs aux évolutions de la société et aux attentes des Viroflaysiens, vous avez conçu un certain nombre d’aménagements cyclables sur la ville, notamment des contre-sens et des sas vélos aux feu tricolores. Vous soutenez l’initiative de Versailles Grand Parc pour le financement des vélos électriques et vous êtes engagé dans votre programme de campagne à créer des groupes de travail avec les habitants afin de déterminer des itinéraires de circulations douces.

Au-delà de vos premières réalisations sur le sujet et de vos engagements prospectifs, le contexte de crise sanitaire actuel plaide pour une action rapide sur le sujet des circulations douces. Dans la période exceptionnelle que nous vivons, les expérimentations deviennent le mode opératoire de nombreuses municipalités. Ces expérimentations trouveront, le cas échéant, une légitimité à être pérennisées.

Par ailleurs nous apprenons que les Maires de Chaville et Sèvres ont rédigé une demande concertée, à l’attention du Département des Hauts-de-Seine, afin de mettre en place de façon temporaire sur les tronçons de la RD910 le permettant, des bandes sur voie centrale, dédiées à la circulation sécurisée des vélos.

Nous savons que la ville de Versailles s’engage également dans la création d’un réseau cyclable provisoire et traite les continuités « Gare des Chantiers – Gare Rive droite » et la liaison « Versailles vers Paris » par l’avenue de Paris, en coordination avec le Département des Yvelines.
Nous sommes en relation avec les associations de parents d’élèves et de cyclistes locales qui attendent une réponse de la ville à leurs légitimes inquiétudes.

Afin que Viroflay ne constitue pas une discontinuité dans les aménagements prévus de part et d’autre de la ville et afin d’assurer aux habitants des déplacements sécurisés sur la ville, conscients de l’ampleur de la tâche qui est la vôtre en cette période chargée, nous vous proposons notre compétence, de nous impliquer pour travailler sur ce projet d’aménagement avec notre connaissance d’utilisateurs de deux roues du quotidien, et d’être le relai entre les associations concernées et la municipalité.
Nous sommes à votre disposition pour définir les modalités de travail collaboratif qui vous conviendont.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Maire, en l’assurance de notre considération distinguée.

Cécile Chopard ; Patrice Osorovitz ; Christine Pachot ; Cédric Perrier.